Comment j’ai changé de métier

Accessoires de méditation et accessoires de yoga cousus à la main éco-responsables

CHANGER DE Métier pour COUDRE DES ACCESSOIRES DE YOGA ET DE MÉDITATION

Je suis Barbara, amoureuse depuis toujours de bricolage, de jardinage et de la matière/texture.

Petite, mon esprit est déjà très créatif et les arts plastiques étaient sans aucun doute ma matière préférée. Mélanger les couleurs et les matières pour en faire quelque chose de concret pouvait me tenir concentrée pendant des heures.

Je redoublais d’imagination quand il fallait illustrer les poésies apprises à l’école primaire : feuilles du jardin, plumes, emballages et magazines découpés, tout y passait (même les choses les plus farfelues comme les emballages de protège slip…). Aussi, je n’avais aucun mal à m’imaginer vivre sous l’eau, au milieu des algues vert émeraude et des poissons multicolores. Je visualisais tout.

Bonne élève, je suivais une progression scolaire classique, sans « erreur de parcours ». Après le bac, j’ai choisi de faire le DUT MMI puis je me suis orientée vers la communication jusqu’à obtenir mon Master 2. Je trouve un emploi le jour de la remise des diplômes et me voilà salariée dans une entreprise privée occupant le poste de Chargée de communication.

J’ai tenu 2 ans ! J’ai compris qu’il fallait changer de métier le jour où j’ai :

  • commencé à faire des allergies aux pollens, à la poussière, aux poils d’animaux
  • compris que je n’avais aucune perspective d’évolution à ce poste
  • réalisé que je n’avais que 25 ans et que le temps allait passer lentement

Il y a eu d’autres symptômes bien sûr, éparpillés sur les 6 derniers mois. Colère contre tout et n’importe quoi, agressivité, déprime, angoisses, boule au ventre. Je postulais à des offres d’emploi qui ne me faisaient pas rêver pour me convaincre de continuer dans cette branche.

Et vint le jour où j’ai décidé de partir.

Démissionner. Sans aucun plan B, juste le mot « bien-être » en tête. Après avoir travaillé dans une chocolaterie pour débloquer mon chômage, je suis partie à la découverte du son et de la vibration en me formant à la Sonothérapie auprès de Catherine Darbord. J’ai passé du temps dans la nature pour aider mes beaux-parents à construire leur écolieu Source Nature puis j’ai testé des choses : yoga, méditation, couture. Vous voyez la suite ?

Il fallait que je m’équipe. Et, préférant fabriquer moi-même ce dont j’ai besoin plutôt que d’acheter, j’ai commencé à coudre un coussin de méditation (zafu). Puis deux, puis trois, jusqu’à obtenir LE coussin idéal à mes yeux !

J’ai créé mon propre métier

Puis en réalisant que mes coussins de méditation avaient du succès auprès de mon entourage, j’ai décidé de créer mon propre métier : entrepreneure créatrice couturière, spécialisée dans les accessoires de méditation et de yoga. En fin de compte, j’ai compris que tout au long de mes études j’ai totalement délaissé mon côté créatif, celui qui m’anime et me fait vibrer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *